Photo 13 - Roye 1917

Contenu de la page : Photo 13 - Roye 1917

Sucrerie Labruyère, route de Paris.

A la volonté de nuire, s’ajoutait la volonté de récupérer des matériaux dits « riches » (bronze, cuivre, etc.), surtout dans les établissements locaux tels que la scierie par exemple.

Les allemands avaient détruit deux sucreries sur trois en 1917. La troisième, Lebaudy, avait échappé aux destructions à ce moment-là du fait de son utilisation par les allemands. Elle sera cependant détruite en 1918, lors du recul de l’armée allemande.

Après la guerre, une seule sucrerie sera reconstruite. Lebaudy rachète les dommages de guerre de Mandron et de Labruyère. Elle n’est pas rebâtie au même endroit. Elle est déplacée vers la ville. La sucrerie n’a plus déménagé depuis, évoluant au fil du temps (matériel et actionnaires).

Liens utiles

Pour accéder à une photo, cliquez sur le numéro correspondant à sa position dans le mur de mémoire

(numérotation de gauche à droite)

Photo 1

Photo 2

Photo 3

Photo 4

Photo 5

Photo 6

Photo 7

Photo 8

Photo 9

Photo 10

Photo 11

Photo 12

Photo 14

Photo 15

Photo 16

Photo 17

Photo 18

Photo 19

Photo 20