Hôtel de ville

Contenu de la page : Hôtel de ville

Sa construction date de 1775. Il fut détruit lors de la première guerre mondiale. La construction du nouvel hôtel de ville actuel a été confiée, en 1930, à l’architecte royen Arthur Régnier. L’édifice sera déplacé pour en faire l’élément principal de la place. Achevé en 1932, le bâtiment sera remarqué, et le travail de l’architecte récompensé. Celui-ci se verra remettre la médaille du Concours d’architecture régionale et municipale en 1936. La même année, c’est la ville de Roye elle-même qui sera récompensée par la médaille d’honneur de l’Académie d’Art national.

A l’extérieur, plusieurs bas reliefs ornent les façades (armes de la ville, allégories du Commerce et de l’Industrie…). L’intérieur comporte, quant à lui, plusieurs décorations.

Dans l’escalier, un vitrail de 1952, œuvre de P. Pasquier maître verrier à Amiens, représente un coq gaulois surplombant les armes de la ville.

Dans la salle du conseil, des vitraux représentent les armes de différentes villes de la Somme, ainsi que celles du Santerre et de Picardie. Les fresques, réalisées par Henri Marret, qui ornent cette salle illustrent la vie d’un couple. D’autres verreries au niveau du clocher représentent différentes armes de corps de métiers tels que le chapelier et l’orfèvrerie, le charpentier, le drapier et le chirurgien.