Accueil > Au quotidien > Environnement > Economies de chauffage

Economies de chauffage

Contenu de la page : Economies de chauffage

Voilà quelques années, Roye avait incité ses habitants à effectuer des travaux d’isolation via une opération de « thermographie aérienne ». Ce document permettait aux royens de connaitre instantanément les améliorations à apporter à leur domicile en prenant acte, de façon précise, des déperditions constatées.

Soucieuse de montrer l’exemple, le système de chauffage de l’Hôtel de Ville a été revu. Repassé en régie pour une gestion directe, il est à présent compartimenté, c’est-à-dire que chaque zone est indépendante des autres et peut donc disposer d’un chauffage adapté à son utilisation. Une zone vide peut donc être moins chauffée qu’une autre, sans impacter les zones fréquentées mieux chauffées. Economies garanties.

Toujours côté chauffage, le théâtre municipal est dit « passif ». Dès les prémices du projet, le choix des élus a été de faire appel à la technologie pour que ce nouveau bâtiment produise autant de chaleur que de besoin. C’est donc un bâtiment « passif » qui ne consomme pas ou très peu d’énergie.

Enfin, un réseau de chaleur est à l’étude pour compléter ces mesures.